Réflexion sur le Reiki

Tout d'abord, la différence entre le Reiki et le magnétisme: le magnétiseur puise dans sa propre énergie (il peut ressentir de la fatigue après un soin). Le praticien Reiki se connecte à l'énergie universelle, il sert de canal uniquement et aucune fatigue ne peut en ressortir.

 

Tout le monde est un guérisseur né. Ne jamais penser que cela est réservé à ceux qui ont des "dons". La seule différence, c'est que certains choisissent d'explorer ou de développer ces dons, d'autres pas.

Il faut savoir que tous les enfants sont des clairvoyants et guérisseurs... ils ont tous de l'intuition et un ressenti développé. Mais nos coutumes, notre culture, les obligent à ne pas s’écouter ou à croire que tout vient de leur imagination ! Ecoutez les enfants, ils ont beaucoup à nous apprendre.

Les médiums, guérisseurs, intuitifs dits « professionnels » sont en parti des gens qui ont pu grandir au sein d’une famille ayant une culture spirituelle ouverte et encourageante. De ce fait, ils pouvaient parler de leurs visions, flash, intuition et apprendre à se faire confiance, à s’écouter. Ils ont pu laisser grandir leurs dons.

 

Mais rien n’est « foutu » pour les autres. Il suffit de réapprendre à se connaître, à se faire confiance.

 

Ceux qui ne croient pas en les médecines douces, au Reiki par exemple, sont des personnes qui ne croient pas au divin en eux. C’est dommage mais dans cette voie, on ne peut forcer personne.

Je suis praticienne enseignante Reiki, je n’aime pas le mot maître, je trouve ce mot un peu prétentieux, comme si l’on se mettait au dessus des autres alors qu’il nous reste tant à apprendre… Le Reiki soulage les douleurs, calme les nerveux, ouvre les esprits… et vous reconnecte à votre « Moi » profond.

 

Certains dirons « ça ne marche pas ! C’est nul, j’ai payé pour rien ». Il est bien évident qu’un praticien Reiki n’est pas un sauveur. La seule personne qui peut vous guérir c’est vous-même. Le praticien Reiki sert juste de canal entre vous et votre énergie de guérison, c’est un pont, un lien, une aide, une main tendue qui saura mettre des mots sur ce que vous n’arrivez pas à définir. Aussi, si une personne n’a pas réellement envie de guérir, Reiki ou pas, rien n’y fera. Je prends l’exemple d’une personne ayant mal au dos, en arrêt maladie. Elle vient vous voir car plus aucun médicament ne la soulage et vous êtes le « dernier recours ». Le mental de cette personne veut vraiment ne plus avoir mal. Mais son inconscient lui dit « hey cocotte, si tu n’as plus mal, tu ne seras plus en arrêt maladie, tu devras retourner faire un travail que tu déteste ! ». Alors cette personne repart en rejetant la faute de cet échec sur vous. Reiki ou autre technique énergétique est donc dénigrée et la personne se dit « voilà, j’ai fais tout ce que j’ai pu pour ne plus avoir mal, je suis même allée consulter des guérisseurs, je ne suis pas coupable ni responsable de ma douleur ! ». Elle est juste responsable d’une chose : elle n’a pas profondément envie de guérir car cela entraînerait une issue qui ne lui convient pas.

 

Une personne qui ne croit pas en ces techniques refuse quelque part de se donner une chance de vivre une expérience enrichissante et bénéfique.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×